|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

Bientôt la publication du gouvernement BADIBANGA
Écrit par - Publié le 17/11/2016
  

Le président de la république démocratique du Congo, Joseph Kabila a nommé jeudi monsieur  Badibanga Ntita Samy comme premier ministre. Cette  nomination est l’une des recommandations de l’accord politique du dialogue national inclusif. En bref, qui est Badibanga N.Samy?

Depuis sa nomination,  Samy Badibanga poursuit ses consultaions de toutes les couches de la société pour la formation du nouveau gouvernement. Selon certaines langues,il y aurait plus de cinquante postes ministeriels afin  de satifaire tout le monde. 

Après les responsables des partis politiques, le nouveau premeir ministre a reçu la société civile tels les répréentants des handicapés de laRDC. Less chefs coutumiers , de leur part, reclame également un poste ministeriel. 

Comment satisfaire tout le monde sans créer de malaise? Le gouvernement Badibanga serait présenté au président de larépublique en fin de cette semaine, avant sa publication, qui interviendrait 48h après.

Pour rappel, Diplômé en premier lieu de l'Institut Supérieur des Sciences Humaines de Genève en 1986, il l'est ensuite de l'école du Haut Conseil du Diamant d'Anvers (Hoge Raad voor Diamant) et de l'International Gemological Institute d'Anvers. Mr Badibanga Samy a commencé sa carrière en 1986 en tant qu'administrateur délégué de SOCODAM SPRL puis devient en 1995 administrateur et directeur général de SAMEX TRADING SPRL.

 

Cette société est détentrice de plusieurs permis de recherches minières en République démocratique du Congo (RDC) et partenaire en joint-venture de BHP-Billiton. Il devient consultant pour la société minière BHP-Billiton de 2005 à 2010, et participe à ce titre à l'introduction de la société en République démocratique du Congo, notamment dans les partenariats avec les entreprises publiques.

Il participe à ce titre à différentes négociations avec le ministère des Mines sur la révision des contrats miniers mais aussi avec les ministères de l'Économie et de l’Énergie pour la construction et la fourniture d'énergie du barrage Inga III. Il crée en 2006 la Fédération des Explorateurs et Extracteurs (FEE) en RDC pour promouvoir la bonne gouvernance dans la gestion des ressources naturelles1. Il a été maître de conférences lors des rencontres IPAD -  RDC du secteur minier de 2005 à 2009.

 

Parcours politique…

Samy Badibanga est membre d'honneur depuis 1994 de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS)   et en est élu député en 2011. Il rencontre les politiciens Étienne Tshisekedi et Frederick Kibasa dans sa jeunesse à Kinshasa, ce qui façonne son orientation politique démocrate et socialiste ainsi que sa volonté de rejet de la lutte armée et de la primauté de l’état de droit.

 

De 2009 à 2011, il est le conseiller spécial d'Étienne Tshisekedi. À ce titre, il est chargé de la stratégie diplomatique de ce dernier, ce qui comprend communication, image, organisation et direction de sa campagne pour les présidentielles de 2011.

Alors que de nombreux candidats de l’UDPS avaient été élu députés nationaux aux élections législatives concomitantes, le Président Tshisekedi avait annoncé l’annulation de ces dernières. Malgré les instructions du leader de l’UDPS5, 42 élus du parti, dont Samy Badibanga, sont allés siéger au Parlement, considérant leur élection comme crédible et souhaitant respecter le peuple congolais qui les avait élus pour les représenter. Conscients de la polémique suscitée au sein même de leur parti, les 42 élus continuent aujourd'hui encore de former et d'animer l’opposition parlementaire au régime de Joseph Kabila.

 Notons paradoxalement que que Samy Badibanga reçoit toujours le soutien dans son action d'opposition parlementaire de Félix Tshisekedi, fils d’Étienne Tshisékedi.

 

Il est membre fondateur de l'IPDD (Initiative Panafricaine pour la Défense de la Démocratie) et président du groupe parlementaire UDPS et Alliés (opposition) à l'Assemblée nationale de la RDC jusqu'à sa désignation comme premier ministre de RDC par Joseph Kabila le 17 novembre 2016. Alors dans l'opposition, sa nomination est le fruit d'un accord entre le président et une partie minoritaire de l'opposition.

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité