|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

Les sénateurs américains demandent à Trump de s’impliquer sur le cas RDC.
Écrit par Berger Media - Publié le 06/10/2017
  

Dans une correspondance adressée au président américain, Donald Trump,  sept  sénateurs , tous démocrates (opposition) demandent à leur président Donald Trump, de s’impliquer davantage dans la recherche d’une solution à la crise en RDC. Ils proposent aussi de nouvelles sanctions contre le régime de Joseph Kabila.

 

Les sénateurs démocrates américains  se disent préoccupés par la situation politique et sécuritaire en RDC due, selon eux, au non-respect par le président Joseph Kabila de la lettre et de l’esprit de l’accord du 31 décembre 2016.

« Si Kabila ne respecte pas l’accord les États-Unis devraient recourir aux sanctions », écrivent ces sénateurs.

On se souviendra également que c’est le gouvernement Bill CLINTON qui a soutenu Paul Kagame et Désiré Kabila à arriver au pouvoir, respectivement au Rwanda et en RDC où il l’a déstabilisé en suite.

« Si le gouvernement  de la RDC refuse de respecter l’esprit et la lettre de l’accord, les USA devraient utiliser les moyens dont nous disposons, notamment l’adoption des sanctions », écrivent ces démocrates. Même si rien ne dit que le républicain Trump les suivra.  

 

Nommer de nouveaux responsables en Afrique ?

Avant que toute la région ne s’embrase, ces sénateurs de gauche américaine prient Donald Trump de nommer un successeur à l’ambassadeur James Swan, parti en retraite, de désigner un secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines, mais aussi un administrateur adjoint de l’ISAID chargé de l’Afrique.

 

« Sans des responsables permanents à ces postes stratégiques, la politique africaine des USA, mais aussi tous les efforts diplomatiques que le pays pourrait déployer, ne produiront pas d’effets escomptés ».

Nul n’ignore que les démocrates ont toujours voulu exhibé leur impérialisme  et recolonisé l’Afrique, du moins l’Afrique centrale dont la région du grand-lac en premier.

 

 

Dans la capitale Kinshasa,

Le conseiller diplomatique du président Kabila se dit surpris du contenu de la correspondance de 7 sénateurs américains qui demandent à Donald Trump de s’impliquer davantage pour résoudre la crise politique en RDC.

“Personnellement, je suis surpris par cette demande et cette lettre que les sénateurs américains adressent à leur président”, a dit à TOP CONGO FM, Kikaya Bin Karubi, le responsable du collège diplomatique du Chef de l’Etat congolais,

 

Une surprise d'autant plus grande parce que “j'ai eu à m’entretenir avec 3 d'entre eux. Je les connais personnellement, j'ai été dans leur bureau et je leur ai expliqué la situation qui prévaut en RDC”.

Surpris, Kikaya Bin Karubi l’est également parce que “dans leur lettre, ils reprennent les mêmes arguments dépassés” ce qui le pousse à croire qu’il “y a anguille sous roche”

 

 

Comment notamment peuvent-ils publier  “cette lettre la veille de l'arrivée au Congo de leur ambassadrice aux Nations-Unies, Nicky Halley”.

 

L’ambassadeur Kikaya se dit cependant serein et souligne que “nous nous préparons à la (Nicky Halley) recevoir dans la sérénité et lui expliquer  la situation tel qu'elle se présente dans le pays”.

Pour lui, “cette lettre est vraiment mal venue”.

Dans ces déclarations, la question est : Qui défend les intérêts de la population congolaise?

 

BMI

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité