|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
754 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

L'Union internationale des parlementaires (UIP) a tapé du poing sur la table et s'est insurgé contre l'invalidation de cinq députés de l'opposition à l'Assemblée Nationale. En visite mardi 18 juin en RDC, le président du comité des droits de l'homme de cette structure, Kassoum Tapo, a accusé la décision...
 
"Nous avons apporté un message à cette médiation quant à savoir à partir de maintenant, quel va être exactement l'agenda et pendant combien de temps cette médiation pense pouvoir régler ce problème" a déclaré jeudi 13 juin le coordonnateur du mécanisme de suivi de l'Accord-Cadre d'Addis-Abeba, François Mwamba Tshishimbi qui revient de Kampala où les délégués de Kinshasa se sont entretenus avec le médiateur Cripsus Walter Kayonga, ministre ougandais des Affaires étrangères
 
L'Allemand Martin Kobler prend possession de ses fonctions en juillet prochain. Martin Kobler emmène avec lui une vaste expérience acquise dans le domaine de la politique internationale et la résolution des conflits non seulement au service de la diplomatie de son pays, mais également en tant que Haut représentant des Nations-Unies.
 
La province de l’Équateur est à nouveau conquise par un Mobutiste de la première heure. Louis-Alphonse Koyagialo Gbase Te Gerengbo a été crédité de 76 voix contre 27 pour le perdant Jean Lucien Busa. Pour cette population, Louis-Alphonse Koyagialo comme Jean-Lucien Busa arrivés en tête au premier tour, répondaient tous au profil de l'homme qu'ils attendaient pour diriger l'Equateur, une province en retard de développemen.
 
La désignation de Malu-Malu vendredi 7 juin fait des vagues. Membre de la Société civile via la composante confessions religieuses (selon la nouvelle loi modifiant la loi N°10/013), sa candidature n'aurait cependant pas été entérinée par l’Église Catholique (qui répète n'avoir délégué personne cette foi-ci). Et les autres membres de la Société civile se sont dits surpris déjà  samedi 11 mai lorsqu'une dépêche publiée de nuit par l'agence Belga annonçait avoir obtenu le scoop de "bonne source", une indication de la commande de la Communauté internationale. La Société civile mesure aujourd'hui la longueur de sa fourchette face aux politiques.
 
Kinshasa, le 08/06/2013. La nouvelle Commission électorale nationale indépendante (CENI) sera désormais dirigée par l'abbé Apollinaire Malamalu Muholongu, président de l'ex-commission électorale indépendante (CEI). Ainsi en a décidé l'Assemblée Nationale, qui a entériné, ce vendredi 7 juin, la composition de cette institution. Deux de six membres du bureau sont des femmes.
 
La voie pour l'élection du Porte-parole de l'opposition politique est enfin balisée. Après une série de réunions tenues par les Bureaux de l'Assemblée Nationale et du Sénat, l'Opposition va finalement se doter d'un Porte-parole comme le prévoit la Constitution. Au regard des candidats en présence, Vital Kamerhe, président de l'Union pour la Nation Congolaise et Samy Badibanga, député élu du Mont-Amba sous la bannière de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) lors de l'élection de novembre 2011, sont les personnalités les plus en vue pour occuper ce poste tant convoité par plus d'un opposant.
 
D'après le médecin à Heal Africa William Bonane, l'hôpital a recensé 6.500 cas de viols en 2012 et 2.500 au premier trimestre 2013. Le Secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-Moon, est arrivé ce jeudi 23 mai à Goma et le diplomate onusien a visité l'hôpital Heal Africa qui prend en charge les victimes de violences sexuelles. Devant l'hôpital, une manifestation de femmes a été organisée, pour protester aux interminables négociations avec les rebelles.
 
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, l'a annoncé jeudi 23 mai à Goma, où il est arrivé en milieu de matinée avant de repartir pour Kigali au Rwanda, soutien de la rébellion du M23. La Brigade d'intervention de la MONUSCO sera opérationnelle dans tout au plus deux mois
 
Le cycle de violence et d'instabilité a repris à Goma au Nord-Kivu. Le M23 a déterré la hache de la guerre. Profitant du soutien en troupes et matériel de guerre de leurs mentors rwandais et ougandais, les rebelles veulent se donner une certaine considération avant le déploiement de la brigade d'intervention de la Monusco, la faire douter et dissuader les pays parties prenantes, notamment la Tanzanie, le Malawi mais surtout l'Afrique du Sud.
 

1Page 35/76
76
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité